Lutter contre le topinambour

Longs rhizomes de topinambour
cliquez pour agrandir l'image Longs rhizomes
de topinambour

La progression de l’espèce doit absolument être enrayée. Il est important d’éviter de se débarrasser de tubercules - ou de terre infestée - sur les composts de jardin, dans des décharges ou des dépotoirs, en particulier à proximité des cours d’eau. Les tubercules doivent être incinérés.

Au printemps, s'ils ne sont pas nombreux, les jeunes plantes peuvent être arrachées assez facilement avec les tubercules lorsque le sol est suffisamment humide. Un contrôle est ensuite nécessaire.
Il est aussi possible d’effectuer des fauches régulières, jusqu’à épuisement de la plante.

En favorisant l’ortie (croissance plus rapide, moins sensible à la fauche), la lutte peut être facilitée. Par compétition, l’ortie est dominante par rapport aux plants de topinambour.

ImprimerObtenir la version pdf de la pagePlan du siteAugmenter la taille de caractèreDiminuer la taille de caractère
Site officiel du contrat de rivière transfrontalier de L'Allaine
partenaires Ministère Ecologie et Développement Durable Office de l'Environnement de la république et Canton du Jura Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse Communauté de communes du Sud Territoire Conseil Régional de Franche-Comté: Direction des Ressources Agricoles Conseil génnéral du territoire de Belfort Contrat de rivière transfrontalier Allaine République française Confédération suisse